C. Cro-magnon, l’hybride (fr)

By

English version

L’hypothèse que je vais vous proposer ici et que j’ai résumé dans la vidéo ci-dessus est en fait esquissée depuis longtemps. Non pas que ceci soit voulu, mais les preuves sont partout depuis les premières découvertes, même si personne ne l’a jamais prétendu. Jusqu’ici, nous avons tâché de rassembler diverses évidences, non sans avoir dans l’esprit un but précis. J’ai toujours choisi des sources simple d’accès, car je souhaite que chacun puisse les vérifier rapidement et simplement. Je souhaite que chacun puisse ouvrir les yeux sur une pseudo théorie qu’il est temps de renverser.

1. Où est l’homo sapiens archaïque?

La théorie « Out of Africa » prétend que l’homo Sapiens, venant d’Afrique et y étant apparu il y a environ 200 000 ans comme homo sapiens archaïque, émigre en Europe il y a environ -50 000 ans et devient plus ou moins rapidement l’homme de Cro-magnon ou l’homo sapiens dit moderne. Ceci est grotesque. Nous reviendrons à Cro-Magnon dans quelques temps, mais intéressons-nous à son soi-disant ancêtre, l’homo sapiens archaïque, dont l’existence semble assez floue. Les deux représentants majeurs en sont Omo1 et Omo2. (Ethiopie -195 000 ans), dont voici l’image des crânes retrouvés et les reconstitutions:

Atala archaic Homo Sapiens reconstruction OMO 1

Archaic Homo Sapiens reconstruction OMO 1

Omo 1

Atala archaic Homo Sapiens OMO2

Archaic Homo Sapiens OMO2

Omo 2

Notez bien que je ne m’attarde pas sur les reconstructions proposées, qui sont du même sérieux que les affreuses reconstitutions néandertaliennes de Boule. (Comment a été reconstruit Omo1 a partir de ces quelques morceaux de crânes?)

Il en existe d’autres, comme ces trois-ci:

Atala archaic homo sapiens skull ngaloba lh18

Archaic Homo Sapiens Ngaloba LH18

Ngaloba LH18 (Nord Tanzanie, – 120 000 ans) 1350 cm3. Angle facial: 90°

Atala archaic homo sapiens skull herto 2

Archaic Homo Sapiens Herto 2

Herto (Ethiopie, -154 000 à -160 000 ans) 1450cm3. Angle facial: 92°

Atala Archaic Homo Sapiens skull Jebel Irhoud

Archaic Homo Sapiens Jebel Irhoud

Jebel Irhoud (Maroc, -130 000 à -190 000 ans). Angle facial: 84°

Atala Archaic Homo Sapiens skull Kabwe

Archaic Homo Sapiens Kabwe

Kabwe BH1 (Zambie, -300 000 à -125 000 ans) 1280cm3. Angle facial: 86°

Avec un oeil un peu aguerri, il est aisé de remarquer de très nombreuses caractéristiques néandertaliennes.
L’angle facial de LH18 et Herto est rétrognathe, ils possèdent un chignon occipital, leur front est plus ou moins fuyant, ils possèdent un bourrelet sus-orbitaire, leur angle occipital est plus aigu que l’homme moderne, et leur nez est plus ou moins saillant.

Dans les Homo Sapiens dit archaïques, se trouve aussi un autre type de crânes:

Atala archaic homo sapiens skull Bodo

Archaic Homo Sapiens Bodo

Atala Archaic Homo Sapiens skull Bodo

Archaic Homo Sapiens Bodo

Bodo (Ethiopie, -600 000 à -200 000 ans). Angle facial: 80 °

Ce crâne est prognathe, le nez n’est pas saillant (os du nez inexistant), comme chez l’africain moderne, et l’angle parietal est moins aigu.

Pour comparaison, un néandertalien classique:

Atala Neanderthal skull from La Ferrassie

Neanderthal skull from La Ferrassie

La Ferrassie

Et un Africain moderne:

Atala African skull Bushman

African skull

Tous ces crânes sont des morceaux reconstitués, et leur datation comme leur attribution laisse à désirer. Par souci de concorder avec la théorie à la mode, ils ont tous étés placés dans la nouvelle grande famille (environ -200 000 ans) des Homo Sapiens archaïques.

Il n’y a aucun individu dit moderne en Afrique avant son apparition en Europe.
En fait, il semble que tous ces crânes soient les vestiges d’êtres humains plus ou moins hybridés à l’homme de néandertal.

Le moyen-orient et notamment Israël est connu pour être un territoire néandertalien. Le cas de Skhul et de Qafzeh est particulièrement révélateur. A leur découverte, les crânes de Skhul furent placés chez les néandertaliens. Nous y reviendrons en détail, mais leur description est étonnante:

http://en.wikipedia.org/wiki/Skhul_and_Qafzeh_hominids

The Skhul remains were discovered between 1929 and 1935 at a cave located at Es Skhul in Mount Carmel, Israel. The remains of seven adults and three children were found, some of which (Skhul;1,4,5 & 9) may have been deliberate burials.[9] Assemblages of perforated Nassarius shells (a marine species) significantly different from local fauna have also been recovered from the area, suggesting that these people may have collected and employed the shells symbolically as beads,[10] as they are unlikely to have been used as food.[11]
Skhul Layer B has been dated to an average of 81,000-101,000 years ago with the electron spin resonance method and to an average of 119,000 years ago with the thermoluminescence method.[12][13]
[edit]
Skhul 5
Skhul 5 was a burial with the mandible of a boar on the chest.[14] The skull displays prominent supraorbital ridges.
[edit]
Skhul 9
The Skhul 9 remains are both unique and controversial.[15] They appear to have a modern West African-looking skull[16] with archaic features, specifically mandibular prognathism (jutting lower jaw) and Supraorbital ridges (brow ridges).

Qafzeh 6
The most well preserved skull. From the skull and teeth structure, the remains are believed to be of a young male. [21]
[edit]
Qafzeh 9 and 10
A double grave found in 1969 contained the skeleton of an adult (late adolescent), thought to be a young woman (Qafzeh 9), and the skeleton of a young child (Qafzeh 10).[17] Qafzeh 9 has a high forehead, lack of occipital bun, a distinct chin, but an orthognathic face.[22]
[edit]
Qafzeh 11
Found in 1971 was the grave of an adolescent (aged at about 13 years[23]) buried in a pit dug in the bed rock. The skeleton was lying on his back, with the legs bent to the side, and both hands placed on either side of the neck, and in his hands were the antlers of a large deer (Red Deer antler clasped to the chest[9]).[17]
[edit]
Qafzeh 12
A child of about 3 years old who manifests with skeletal abnormalities that indicate hydrocephalus.[20]

Skhul 9 et Qafzeh 9 ressemblent, comme nous l’avons déjà remarqué auparavant, a des crânes d’africains de l’ouest modernes, mais nous y reviendrons.

Advertisements